Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Télé consultation au Centre Hospitalier d'Aurillac

Télé consultation au Centre Hospitalier d'Aurillac

Le Centre Hospitalier développe son plateau technique et son offre de soins au service du patient.
Dans ce cadre, le centre hospitalier d'Aurillac a mis en place des activités de télé-consultation.

Le Conseil Général a débuté en janvier 2014, pour deux ans, une expérimentation de télémédecine au bénéfice des résidents de cinq établissements de santé du département :
- L’EHPAD de Saint-Illide :
- L’EHPAD d’Ydes
- FAM de Riom-es-Montagnes
- FAM de Pierrefort
- La Clinique du Souffle à Riom-es-Montagnes.
  Dr Dominique DORCIER,
Dermatologie

Dans le cadre de cette expérimentation, le Conseil Général du Cantal met à disposition des cinq structures: 
- Un chariot de téléconsultation,
- Une licence et la maintenance d’une solution logicielle de téléconsultation médicale,
- Une connexion à la plate-forme régionale de télémédecine (liaison symétrique DSL sécurisée).

La télédermatologie au CH d’Aurillac

Il a été choisi de débuter par la dermatologie, car elle concernait les cinq établissements et que le Dr Dominique Courouge-Dorcier du CH d'Aurillac était volontaire pour expérimenter la dermatologie en télémédecine.

Les protocoles pour réaliser les téléconsultations et téléexpertises ont été rédigés par un groupe de travail regroupant des représentants des 5 établissements.
Le contrat de télémédecine pour la télédermatologie a été signé en octobre 2014 entre l'Agence Régionale de Santé et le CH d'Aurillac qui est le site expert pour la dermatologie.

Les premières téléconsultations

Elles ont eu lieu le mercredi 19 novembre entre l'EHPAD  de Saint-Illide et le CH d'Aurillac. Elles se sont déroulées avec succès.
Depuis le 19 novembre, 13 téléconsultations ont eu lieu et concernant 7 patients

Prochaines étapes :

Les autres pathologies recensées dans les besoins seront développées courant 2015.
Plusieurs filières ont été identifiées: cardiologie, médecine interne, neurologie, rééducation fonctionnelle.
Des groupes de travail auront également lieu :
- pour le déploiement de la télémédecine vers des sites environnants les sites actuels (sites satellites)
- pour la réflexion sur le déploiement de la télémédecine après l'expérimentation.

Budget :

Budget global de l’expérimentation au niveau départemental : 370 000 € financés à 50 % par le Feder Massif Central (fonds européens), 42 % par le Conseil Général du Cantal et 8 % par le Conseil Régional d’Auvergne.
Dans le cadre de son Projet Régional de Télémédecine (PRT), l'ARS Auvergne a financé à hauteur de
545 000€ la plateforme de téléconsultation régionale sur laquelle se connectent les chariots de télémédecine. Elle a été mise en œuvre par le GCS SIMPA, avec l’appui financier du  FEDER Auvergne.

Reportage France 3 Auvergne :

Vous pouvez consulter ci-après le reportage de France 3 réalisé sur ce sujet : http://youtu.be/TKCi13D_Qz8

 

Partager cette page sur