Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Vous êtes dans : Accueil > Patients et publics > Consulter, être hospitalisé (formalités administratives) > Votre séjour

Votre séjour

Découvrez ici les infos utiles pour le bon déroulement de votre séjour.

Vous pouvez vous adresser au personnel du service afin de connaitre les horaires de repas, de visite, d’ouverture des services administratifs. Les conditions dans lesquelles vous allez être reçus par les médecins peuvent être abordées avec le Cadre de santé ou l’infirmière.

Infos pratiques

Courrier

Vous pouvez recevoir régulièrement votre courrier personnel. Il suffit pour cela d’en faire la demande lors de votre entrée auprès du cadre de santé du service de soin. Votre courrier devra vous être envoyé en indiquant votre nom, le service dans lequel vous êtes hospitalisé et à l’adresse suivante 

Centre Hospitalier Henri Mondor

50, avenue de la république

B.P.229 15002 Aurillac cedex

Télévision et téléphone   

Il vous est possible de disposer de la télévision et/ou du téléphone, pour cela, rendez-vous au Bureau des entrées pour acquitter les frais. Pour les personnes seules et ne pouvant se déplacer, signalez-le au service de soins, ou au personnel de la régie le matin au poste 30760, un agent se déplacera pour encaisser le montant du forfait, du lundi au vendredi vers 15h30.

Chambre particulière

Pour votre confort, n’hésitez pas à demander l’attribution d’une chambre particulière. Cette prestation, facturée à la journée, peut bénéficier d’une prise en charge. Renseignez-vous auprès de votre assurance complémentaire. A défaut de prise en charge, vous restez redevable de cette prestation à la sortie.

Lits accompagnants

Vous pouvez faire la demande d’un lit accompagnant auprès du service de soins. Une participation financière par nuit, comprenant un petit déjeuner, de 10 euros vous sera demandée.

Principales consignes de sécurité

  • Pour assurer votre sécurité, le Centre Hospitalier dispose d’un système de détection incendie et d’une équipe d’intervention 24H/24H. En cas d’incendie, veuillez respecter les plans d’évacuation et les consignes recommandées et affichées dans chaque service.
  • Tabac : Conformément au Décret n° 2006-1386 du 15/11/06, il est strictement interdit de fumer dans le Centre Hospitalier.

Plan, parkings et accès au Centre Hospitalier 

Divers parkings gratuits sont à votre disposition au sein de l’hôpital.

  • Places de parkings à proximité des services de soins.
  • Plusieurs parkings répartis dans votre hôpital (Symboles  Page 9 de ce livret)
  • Parking Hélitas  gratuit accessible à tous situé à l’extérieur de l’enceinte du CH (sortie boulevard Louis Dauzier),
  • une navette gratuite est mise à votre disposition par l’hôpital. Il s’agit de la navette « Rando Mondor  » (horaires de passage et arrêts Page 10 de ce livret)
  • enfin, vous pouvez vous garer Place du 8 mai et emprunter la navette gratuite Stabus  qui vous emmènera jusqu’à l’entrée de l’hôpital.

Plus d’infos :

Télécharger le Plan du Centre Hospitalier

Lien Maps  pour accéder à votre hôpital

 

Comment identifier les différentes catégories de personnel ?

Chaque membre du personnel porte sur sa tenue une étiquette indiquant son nom et sa fonction. Les médecins portent des blouses blanches, les personnels soignants sont vêtus de pantalons blancs et de tuniques : blanches pour les infirmières, bleus pour les aides-soignants ou agents de service de sexe masculin et rayées bleu et blanc pour les aides-soignantes et agents de service du sexe féminin. Les secrétaires médicales sont vêtues de tuniques blanches avec des bordures jaunes.

A votre service

Accueil des accompagnants

Foyer l’oustal

Le foyer l’Oustal héberge les familles des personnes hospitalisées en appartements individuels, afin de leur permettre de rester auprès de leurs malades.

Tél. 04 71 48 69 10
Maison Saint-Raphaël
40, Avenue de la République
15000 AURILLAC

VMEH  

L’association nationale des « Visites des Malades dans les Etablissements Hospitaliers» a pour rôle l’écoute et le soutien moral. Des membres de cette association visitent les patients de l’établissement, à titre bénévole. Si vous le souhaitez, vous pouvez en faire la demande auprès du personnel.

ABSP 15

L’Association de Bénévoles en Soins Palliatifs (15) assure, en équipe, une présence auprès des malades en fin de vie et de leurs familles. Poste 33631.

Service Social

Vous vous posez des questions durant votre hospitalisation ou votre passage aux Urgences :

Comment vais-je être aidé à la sortie ? Quels sont les frais que j’aurai à régler ? Je travaille, quelles démarches dois-je effectuer ? Je suis seul avec des enfants à charge, comment m’organiser ?...

L’assistante sociale est à votre disposition pour vous informer, vous conseiller, vous orienter durant votre hospitalisation. Intégrée à l’équipe pluridisciplinaire, elle peut vous aider à organiser votre sortie dans les meilleures conditions (mise en place d’aides à domicile, recherche d’une solution d’hébergement ou de soins de suite.), mais aussi pour vous soutenir et vous guider dans vos démarches administratives liées à l’hospitalisation. Vous pouvez également la rencontrer pour des difficultés d’ordre familial, social et professionnel.

Une assistante sociale est affectée dans chaque service du Centre Hospitalier.

Pour la contacter, Il suffit d’appeler le 04.71.46.56.56. et/ou d’en faire la demande auprès de l’équipe soignante du service qui vous concerne.

Service religieux

Le respect de la liberté de conscience des hospitalisés constitue une règle fondamentale. Vous pouvez demander la visite d’un représentant du culte de votre choix. Deux lieux de recueillement sont à votre disposition, l’un au RDC du Centre Vignalou et l’autre dans la chapelle de l’hôpital, ainsi qu’un service d’aumônerie catholique.

Contact possible 24/24h. Tél. 04 71 46 46 11 ou Poste 38200.

Vos droits

Droit à l’information et au consentement

Vous avez le droit à une information simple, accessible, intelligible et loyale sur votre état de santé. Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans votre consentement libre, éclairé et renouvelé pour tout acte médical ultérieur. En cas de dommage, le professionnel ou l’établissement doit vous informer sur les circonstances et les causes de ce dommage.

Directives anticipées

L'article L1111-11 du Code de la santé publique dispose que toute personne majeure peut, si elle le souhaite, rédiger des directives anticipées pour le cas où, en fin de vie, elle serait hors d’état d’exprimer sa volonté. Ces directives indiquent ses souhaits concernant les conditions de limitation ou d’arrêt de traitement. Elles seront consultées préalablement à la décision médicale et leur contenu prévaut sur tout autre avis non médical.

Renouvelables tous les trois ans, elles peuvent être, dans l’intervalle, annulées ou modifiées à tout moment. Si vous souhaitez que vos directives soient prises en compte, sachez les rendre accessibles au médecin qui vous prendra en charge au sein de l’établissement : Vous pouvez les lui confier ou signaler leur existence. Indiquez les coordonnées de la personne à laquelle vous les avez confiées. (Cf. Formulaire, ci-joint Directives anticipées)

Accès au dossier médical

Un dossier médical est systématiquement constitué au sein de l’établissement. Il comporte toutes les informations de santé vous concernant.

Il vous est possible d’accéder à ces informations, en faisant parvenir une demande écrite, accompagnée de la photocopie d'une pièce d'identité, au Directeur du Centre hospitalier. Un formulaire à renseigner vous sera communiqué.

Elles peuvent vous être communiquées soit directement, soit par l’intermédiaire d’un médecin que vous choisissez librement. Vous pouvez également consulter sur place votre dossier, avec ou sans accompagnement d’un médecin, selon votre choix.

Si vous êtes ayant droit d'une personne décédée, vous devez justifier de votre qualité d'ayant droit par un certificat d’hérédité et joindre une copie de votre pièce d’identité à votre demande. En effet, vous ne pourrez accéder à certaines informations d’ordre médical que pour connaître les causes de la mort, faire valoir un droit ou défendre la mémoire du défunt. Seules les informations répondant à votre requête vous seront délivrées.

Les informations ainsi sollicitées ne peuvent être mises à votre disposition avant un délai minimum de quarante-huit heures après votre demande mais elles doivent vous être communiquées au plus tard dans les huit jours. Si toutefois les informations datent de plus de cinq ans, ce délai est porté à deux mois.

La consultation du dossier sur place est gratuite. Si vous souhaitez obtenir copie de tout ou partie des éléments de votre dossier, les frais, limités au coût de reproduction (et d’envoi en recommandé avec accusé de réception, si vous souhaitez un envoi à domicile) sont à votre charge.

Votre dossier médical est conservé pendant vingt ans (ou plus, dans certains cas bien définis) à compter de la date de votre dernier séjour ou de votre dernière consultation externe.

Pour obtenir tout renseignement complémentaire sur l'accès au dossier médical, n'hésitez pas à vous adresser au bureau des entrées.

 

Personne de confiance

Pour chaque hospitalisation, lors de l’admission dans un service de soins, il est systématiquement proposé à toute personne majeure de désigner une personne de confiance. Le formulaire de désignation (ou de refus de désignation) est joint au livret d’accueil. Il peut s’agir d’un parent, un proche ou le médecin traitant, qui devra également signer le formulaire.

La personne de confiance sera consultée au cas vous seriez hors d'état d'exprimer votre volonté et de recevoir l'information nécessaire à cette fin. Elle rend compte de la volonté de la personne. Son témoignage prévaut sur tout autre témoignage. Cette désignation est faite par écrit et cosignée par la personne désignée. Elle est révisable et révocable à tout moment.

Si le patient le souhaite, la personne de confiance l'accompagne dans ses démarches et assiste aux entretiens médicaux afin de l'aider dans ses décisions.

La désignation est valable pour la durée de l'hospitalisation, à moins que le patient n'en dispose autrement.

Une personne faisant l'objet d'une mesure de tutelle peut désigner une personne de confiance selon des modalités spécifiques.

Informatique et libertés

En application du code de la santé publique (Article R.6113-7) :
- Les données vous concernant font l’objet d’un traitement automatisé dans les conditions fixées par la loi du 6 janvier 1978 susvisée.
- Ces données sont transmises au Médecin responsable de l’information médicale de l’établissement et sont protégées par le secret médical.
Vous pouvez, directement ou par l’intermédiaire d’un Médecin désigné par vous à cet effet, exercer votre droit d’accès et de rectification de votre dossier. Ce droit s’exerce directement auprès du Médecin responsable de l’information médicale de l’établissement, par l’intermédiaire du praticien responsable de la structure médicale dans laquelle vous avez reçu des soins ou du praticien ayant constitué votre dossier (Loi n°2002-303 du 4 mars 2002). - Vous avez le droit de vous opposer, pour des raisons légitimes, au recueil et au traitement des données nominatives vous concernant dans les conditions fixées à l’article 38 de la loi du 6 janvier 1978 susvisée, pour autant que le traitement de données nominatives mises en cause ne réponde pas à une obligation légale.

Confidentialité de votre présence

L’Etablissement garantit les conditions d’anonymat prévues par la loi (IVG, accouchements sous x, consultations au centre de dépistage anonyme et gratuit).

Mais, quel que soit le motif de votre hospitalisation, vous pouvez demander que votre présence ne soit pas divulguée en l’indiquant lors de votre admission au Bureau des entrées et dans l’Unité de soins.

 

Contrat d’engagement lutter contre la douleur

Dans cet établissement, nous nous engageons à prendre en charge votre douleur.
Avoir moins mal ne plus avoir mal, c’est possible. Vous avez mal... votre douleur, parlons-en !

Le Centre Hospitalier s’engage à prendre en charge votre douleur. Avoir moins mal c’est possible.

Tout le monde ne réagit pas de la même manière devant la douleur ; il est nécessaire d’en mesurer l’intensité pour mieux adapter votre traitement.

Pour prévenir les douleurs provoquées par certains soins ou examens : injections, pansements, pose de sondes, retrait de drains, une toilette ou un simple déplacement... nous allons utiliser le ou les moyens les mieux adaptés et vous expliquer les soins que nous allons vous faire et leur déroulement.

Pour traiter ou soulager les douleurs aiguës et les douleurs chroniques qui nécessitent une prise en charge spécifique, nous vous proposerons les traitements les plus efficaces compatibles avec vos besoins.

Les antalgiques sont des médicaments qui soulagent la douleur. La morphine est l’un des plus puissants mais certaines douleurs nécessitent d’autres types de traitement : certaines méthodes non médicamenteuses efficaces peuvent vous être proposées.

Votre participation dans la prise en charge de votre douleur est essentielle. Nous sommes là pour vous écouter, vous soutenir, vous aider.

Article L.1110-5 du code de la santé publique “...toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée...”

Consultez la plaquette réalisée par le Ministère de la santé à l’aide de ce flashcode.


Consultations douleur au Centre Hospitalier : 04 71 46 56 27 

Certification : Évaluation des établissements de santé

Les établissements de santé font l’objet d’une procédure d’évaluation périodique par la Haute Autorité de Santé de leur démarche d’amélioration de la qualité et de la sécurité des prises en charge des patients et des soins. Le Centre Hospitalier d’Aurillac été à chaque fois certifié avec recommandations d’amélioration, ce qui correspond à un résultat satisfaisant pour un établissement de notre type.

En effet, plus l’offre sanitaire est étoffée, plus le référentiel est dense. Le centre hospitalier Henri Mondor est concerné par tous les types de prises en charge (MCO, SSR, HAD, SLD, Psychiatrie, Hospitalisation complète, ambulatoire) et comprend plusieurs activités spécialisées (SAMU/SMUR, service d’accueil des urgences, réanimation, unité de soins continus, unité de soins intensifs de cardiologie, bloc opératoire, coronarographie et imagerie interventionnelle, endoscopie, néonatalogie).

De plus, le référentiel d’exigences et les méthodes évoluent à chaque itération. Les résultats de soins sont au cœur de la dernière version du manuel, publiée en novembre 2020. Enfin, les évaluations sont réalisées au plus près du patient, voire mobilisent son expérience de sa prise en charge en l’interrogeant lors de « patients traceurs ». La prochaine visite devrait avoir lieu en 2023.

 

Partager cette page sur