Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Vous êtes dans : Accueil > Patients et publics > Consulter, être hospitalisé (formalités administratives) > Votre sortie

Votre sortie

Vous trouverez ici toutes les formalités de sortie

Les modalités de sortie

Lors de votre départ, n’oubliez pas de vous rendre au Bureau des entrées afin de :

- régler le forfait journalier s'il n’est pas pris en charge par votre mutuelle,

- obtenir un bulletin de situation (le bulletin de situation ne peut être délivré qu’au patient ou à une personne dûment autorisée par ce dernier) précisant la durée de votre hospitalisation.

Ce bulletin est indispensable aux organismes d’assurance maladie, aux mutuelles complémentaires et éventuellement, à votre employeur.

N’oubliez pas également de retirer vos dépôts ou valeurs : Cf. Pages 3 et 4 de ce document.

Pour les mineurs, la sortie ne peut s’effectuer qu’en présence d’un des parents (ou des deux) ou du tuteur de l’enfant. Un enfant ne peut être confié à des amis, famille ou ambulancier, que s’ils sont munis d’une pièce d’identité et d’une autorisation parentale.

Les moyens de transport

Pour votre entrée et votre sortie, le médecin vous indiquera le moyen le plus approprié à votre état de santé. S’il vous prescrit un transport sanitaire (véhicule sanitaire léger, ambulance) le choix du transporteur vous appartient, une liste de transporteurs peut vous être proposée si vous le souhaitez.

Les transports sanitaires prescrits par un médecin sont remboursés par les caisses d’assurance maladie.

Les transports liés à une consultation peuvent également être pris en charge sous certaines conditions. Renseignez-vous auprès de votre Caisse de Sécurité sociale. 

Si la distance excède 150 Km, une demande d’entente préalable est nécessaire auprès de votre caisse principale.

 

Régler sa facture de soins par internet

Le Centre hospitalier propose aux patients de simplifier les démarches de paiement de leurs factures hospitalières grâce au système TIPI « Titres Payables Par Internet ». TIPI est un moyen de paiement en ligne élaboré par le Direction des finances publiques qui permet au patient de s’acquitter via internet et par carte bancaire de ses factures soins. Sécurisé, facile et rapide, disponible 7j/7 - 24h/24h depuis n’importe quel ordinateur, le paiement peut s’effectuer dès réception de la facture.

Régler sa facture

Les services de soins à domicile

Le service d’Hospitalisation À Domicile (HAD)

C’est une alternative à l’Hospitalisation. Il permet le retour anticipé à domicile en assurant la continuité et la coordination des soins. L’HAD dispense des soins ponctuels, continus ou de réadaptation à des patients ayant une pathologie non stabilisée, évolutive ou après une phase aigüe pour une période déterminée.

Le service de soins Infirmiers À Domicile (SSIAD)

Dispense des soins d’hygiène et de confort auprès des personnes âgées ou adultes handicapés, afin de leur éviter une hospitalisation, ou d’en réduire la durée.

Les formalités en cas de décès

Si l’un de vos proches décède dans notre établissement, la chambre mortuaire peut accueillir le corps. La prestation est gratuite pour les trois jours suivant le décès. Au-delà, elle est facturée. (Horaires des visites (1)) 

(1) Chambre mortuaire :

Horaires d’ouverture pour les visites : de 9H à 12H et de 14H à 18H, du lundi au vendredi. Fermé le week-end.

Lors du décès, vous devez prendre contact avec une entreprise de pompes funèbres qui se mettra en relation avec le bureau d’état civil de votre hôpital, afin de réaliser les formalités nécessaires. 

Un office peut être proposé à la Chapelle de l’Hôpital. Il est facturé.

 

Prélèvement d’organes et de tissus

 (Lois bioéthiques des 17 et 29 juillet 1994, Loi du 20 décembre 1988 modifiée par la Loi de 1994)

- La loi adopte le principe du consentement présumé.

D’après la loi bioéthique de juillet 1997, toute personne est considérée consentante au prélèvement de ses organes et tissus après sa mort si elle n’a pas manifesté son refus de son vivant.

- Si en cas de décès, le médecin ne connaît pas votre décision, il devra s’efforcer de recueillir le témoignage de votre volonté auprès de votre famille.

- Si vous êtes POUR le don de vos organes et tissus en vue de greffe : dites-le à votre famille pour qu’elle puisse en témoigner et aussi porter sur vous un document ou carte de donneur.

- Si vous êtes CONTRE le don, informez également votre famille et portez aussi sur vous un document ou vous inscrire sur le registre national de refus.

Partager cette page sur