Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Vous êtes dans : Accueil > Institut de Formation en Soins Infirmiers > La formation infirmière

La formation infirmière

1) Éléments du cadre règlementaire

2) La formation

Finalités :

 La formation  conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier vise l’acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d’une pluriprofessionnalité.

Le référentiel de formation des infirmiers a pour objet de professionnaliser  le parcours de l’étudiant, lequel  construit progressivement  les éléments de sa compétence à travers l’acquisition de savoirs et savoir-faire, attitudes et comportements.

L’étudiant est amené à devenir un praticien autonome, responsable et réflexif,  c'est-à-dire un professionnel capable d’analyser toute situation de santé, de prendre des décisions dans les limites de son rôle et de mener des interventions seul et en équipe pluriprofessionnelle.

L’étudiant développe des ressources  en savoirs théoriques et méthodologiques, en habiletés gestuelles et en capacités relationnelles. Il établit son portefeuille de connaissances et de compétences et prépare son projet professionnel.

L’étudiant apprend à reconnaître ses émotions  et à les utiliser avec la distance professionnelle qui s’impose. Il se projette dans un avenir professionnel avec confiance et assurance, tout en maintenant sa capacité critique et de questionnement.

L’étudiant développe une éthique professionnelle lui permettant de prendre des décisions éclairées et d’agir avec autonomie et responsabilité dans le champ de sa fonction.

Exercés au raisonnement clinique et à la réflexion critique, les professionnels formés sont  compétents, capables d’intégrer plus rapidement de nouveaux savoirs et savent s’adapter à des situations variées.

Cf. référentiel de formation, annexe III de l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au DE d’infirmier.

Durée de la formation :

La durée de la formation est de 3 années, soit 6 semestres de 20 semaines chacun, équivalant à 4200 heures.

La répartition des enseignements est la suivante :

  • formation théorique : 2100 heures, sous la forme de cours magistraux (750 heures), travaux dirigés (1050 heures) et travail personnel guidé (300 heures) ;
  • formation clinique : 2100 heures.

Le travail personnel complémentaire est estimé à 900 heures environ, soit 300 heures par an.
L’ensemble, soit 5100 heures, constitue la charge de travail de l’étudiant.

La formation est sanctionnée par un diplôme d'Etat et un grade de licence.

3) Modes d’accès à la formation et au diplôme : en attente de la publication des nouveaux textes.

 

4) Coût de la formation, aides financières

Il est rappelé que le coût de la formation est pris en charge par le Conseil Régional, pour les jeunes en poursuite d'études et les personnes sans emploi, dans le cadre de la subvention de fonctionnement attribuée à l'IFSI.

Pour les étudiants qui bénéficient d'un contrat de travail, la formation est payante : 7500 euros pour une formation complète sur l'année scolaire 2019/2020. Les dispostifs règlementaires de formation continue "plan de formation, CFP, CIF, promotion professionnelle, ...) peuvent bien entendu être sollicités pour la prise en charge de ce coût.

- Droits annuels d’inscription universitaire :  à titre indicatif, ils s'élèvent à 170 €  pour l'année scolaire 2018/2019. Les étudiants boursiers en sont exemptés.

- CVEC : 90 €

Bourse régionale d’études :

Son obtention, décidée par le Président du Conseil régional après instruction du dossier de demande par ses services, est soumise à des conditions de statut et de ressources.

Sont exclus des bourses : les salariés ou demandeurs d'emploi percevant une allocation.

A titre indicatif pour 2018/2019, le montant annuel maximum des bourses régionales attribuées aux étudiants des IFSI d'Auvergne était de 6048 €.

 

Partager cette page sur