Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Centre Hospitalier Henri Mondor d'Aurillac

Vous êtes dans : Accueil > IFSI > La formation aide-soignante

La formation aide-soignante

1) Éléments du cadre règlementaire

  • Arrêté du 25 janvier 2005 modifié relatif aux modalités d’organisation de la VAE pour l’obtention du DEAS, dont :
  - annexe IV : "référentiel d'activités" et
  - annexe V : "référentiel de compétences".
  • Arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation conduisant au DEAS, dont :

  - annexe I : "référentiel de formation".

  • Circulaire du 19 février 2007 relative à la mise en oeuvre de la réforme dans les études conduisant au D.E.A.S.
  • Instruction DGOS du 10 juillet 2014 relative aux dispenses de formation pour l'obtention des D.E.A.S. et D.E.A.P. 

 2) La formation

Finalité :

« L’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles  R.4311-3 à R.4311-5 du Code de la Santé Publique.
Dans ce cadre l’aide soignant réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. L’aide-soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.
Travaillant le plus souvent dans une équipe pluriprofessionnelle, en milieu hospitalier ou extra-hospitalier, l’aide-soignant participe, dans la mesure de ses compétences et dans le cadre de sa formation, aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité. »

Cf. annexe I à l’arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation  conduisant au Diplôme d’Etat d’aide-soignant.

 

Durée de la formation en parcours complet :
L’ensemble de la formation conduisant au DEAS comprend 41 semaines soit 1435h d’enseignement théorique et clinique, en institut et en stage, réparties en 17 semaines soit 595h d’enseignement théorique et 24 semaines soit 840h de stages cliniques.
 

3) Dispenses de formation :

 

→ Titulaires d'un baccalauréat professionnel "Accompagnement, Soins, Services à la Personne" (ASSP) :  

  - ils sont dispensés des modules de formation 1 "accompagnement d'une personne dans les activités de la vie quotidienne", 4 "ergonomie", 6 "hygiène des locaux hospitaliers", 7 "transmission des informations" et 8 "organisation du travail" 

  - ils doivent suivre les modules de formation 2, 3 et 5, et effectuer 12 semaines de stages pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes. 

→ Titulaires d'un baccalauréat professionnel "Services Aux Personnes et Aux Territoires" (SAPAT) :  

  - ils sont dispensés des modules de formation 1 "accompagnement d'une personne dans les activités de la vie quotidienne", 4 "ergonomie", 7 "transmission des informations" et 8 "organisation du travail" 

  - ils doivent suivre les modules de formation 2, 3, 5 et 6, et effectuer 14 semaines de stages pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes. 

→ Passerelle : sont dispensées d’un certain nombre d’unités de formation les personnes titulaires : 

  •  d’un diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture
  • d’un diplôme  d’ambulancier
  • d’un  diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale
  • d’une mention complémentaire d’aide à domicile
  • d’un diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique
  • d’un titre professionnel d’assistant de vie aux familles 
  • d'un diplôme d'Etat d'accompagnement éducatif et social

→ Validation des Acquis de l’Expérience :  en cas de validation partielle des compétences, le candidat peut opter pour le suivi et l’évaluation de l’unité ou des unités de formation correspondant aux compétences non validées.   

Partager cette page sur